UK law is changing. We would like to place cookies on your computer to help us make this website better. We've always done this (it's how websites work!), but the law now says I must ask your permission first. To find out more about the cookies, see the privacy notice.

I accept cookies from this site

UK Registered Charity 1117093
Company Number 5947088

Photo: Enigma Sports

If I had to choose between my wife and my putter... well, I’d miss her.

Gary Player

Le jour du Seigneur

Silence devant le Seigneur, l'Éternel ! Car le jour de l'Éternel est proche. Sophonie 1:7.

Le jour du Seigneur viendra comme un voleur ; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les oeuvres qu'elle renferme sera consumée. 2 Pierre 3 :10.

Je suis sûr que vous croyez que le jour du Seigneur arrive mais l’attendez-vous avec optimisme ? John Calvin a dit : « Dans notre impatience, nous nous emparons du jour du Seigneur comme de quelque chose d’incessamment attendu, mais dans notre négligence, nous le repoussons loin ».

Nous ne devons pas être comme un coureur de 1500m, se trouvant dans le peloton, attendant de courir contre 300 autres, et qui sera contraint de s’arrêter au bout de 500 mètres.

Les lecteurs de Sophonie attendaient le jour du Seigneur avec impatience afin que leurs ennemis reçoivent ce qu’ils méritaient. Sophonie leur rappelait alors que ce jour leur apporterait le jugement et des bénédictions pour des personnes qu’ils n’approuvaient pas. C’est comme le songe des cieux dans le roman "Tom Brown’s School Days" [les jours d’école de Tom Brown] où le rêveur est surpris de voir qui est dans le ciel et qui n’y est pas.

Attendre le jour du Seigneur est un peu comme attendre le coup de sifflet final ; ceci doit affecter notre comportement mais pas le dominer. Lorsque Manchester United menait 3 buts à 2 contre Manchester City (septembre 2009) au moment du coup de sifflet final, Rio Ferdinard aurait été sage de frapper le ballon au dessus des gradins, au lieu d’essayer de faire une bonne passe, qui fut interceptée et mena à l’égalité. Mais si Michael Owen avait accepté un match nul, il n’aurait pas était prêt à être le vainqueur quelques minutes plus tard.

Dans nos vies comme dans notre ministère, nous avons besoin d’équilibrer le fait d’être prêt pour le jour du Seigneur tout en restant engagé dans le travail du royaume de Dieu.

Weekly sports email

Leave your email address if you wish to receive Stuart's weekly sports email: